lundi 12 juin 2017

Nick Cave - Mercy on me

Un projet BD en cours de réalisation découvert à Lyon pendant le Festival BD. "Le livre sera une sorte de biographie mais enrichie d'éléments fantastiques et d'excursions dans l'univers des chansons et des histoires de Nick Cave. Même si ce dernier n'a pas écrit directement de texte pour la bande dessinée, il est impliqué dans le processus de création" selon l'auteur Reinhard Kleist.

A paraître en août en Allemagne (éditions Carlsen) et aux USA et en Angleterre (Selfmade Hero).

jeudi 8 juin 2017

Trois raisons d'aller voir Foals aux Nuits de Fourvière

1/ Parce que ce sera certainement le concert le plus rock de cette programmation estivale. Le groupe d'Oxford est un groupe de scène, taillé pour un lieu comme Fourvière qui demande beaucoup de présence et d'énergie.
2/ Parce que le groupe a annoncé qu'il jouerait des morceaux inédits, ainsi que des morceaux qu'il n'a pas joué depuis longtemps. Alors pas de nouvel album depuis What Went Downen 2015... mais on s'en moque un peu, non ?
3/ Parce que sur ce blog -comme Bernard Lenoir en son temps- on reste fidèle à un certain nombre de groupes. Foals fait partie de la liste. Qui plus est, en quatre albums remarquables, la bande de Yannis Philippakis a fait preuve de pas mal de créativité, tout en affichant une certaine constance dans le propos musical.

Alors, convaincu ?

mercredi 31 mai 2017

Chiens drôles et féroces


Dans le cadre du Coup de coeur des blogueurs, une Pile de disques et les Nuits de Fourvière vous offrent deux places pour la représentation du jeudi 8 juin. Pour participer envoyez un mail ici.

Les Chiens de Navarre sont une troupe de théâtre, un collectif. A l'instar des Deschiens ou des Monty Python. Leur chef de meute s'appelle Jean-Christophe Meurisse et réunit autour de lui une dizaine de comédiens, sensiblement les mêmes depuis la création de la compagnie en 2004. Une bande tellement habituée à jouer ensemble qu'ils n'hésitent pas à improviser sur des thèmes connus. Comme un jazz band. Leurs interactions, leurs joutes, leurs confrontations façonnent des spectacles décapants, parfois dérangeants, où le quatrième mur se fissure et craque, laissant le spectateur dans une zone d'inconfort.

Pas d'oeuvre, pas de texte, pas d'écriture au préalable. Le postulat est toujours le même. Les improvisations et le matériel de départ mènent à soixante ou soixante-dix situations différentes. A la fin du travail de répétition, il en reste une quinzaine. De là se crée la dramaturgie. Jean-Christophe Meurisse arrête des situations mais laisse libre court à l'improvisation tout au long du processus. "Les acteurs savent qu'ils vont jouer les mêmes rôles, ils savant que la mise en scène sera semblable, ils connaissent le canevas mais ils ne savent pas précisément ce qu'ils vont dire à leurs partenaires. Ca crée de l'attention".

De la tension aussi. Car si ils sont souvent drôles, les Chiens de Navarre savent aussi sortir les crocs. Par exemple lorsqu'ils mettent en scène les pulsions les plus noires au milieu d'un banal dîner entre voisins (Une raclette, en 2008). Ou lorsque la discussion entre associations et élus locaux tournent au dialogue de sourds (Nous avons les machines, 2012).

Créée en plein air à l'Odéon, leur nouvelle création, Jusque dans vos bras, s'attaque à l'identité française. De Gaulle, Robespierre, Napoléon et Obélix convoqués sur le divan pour une psychanalyse de la France. "On peut tout se permettre, tout dire même l'impensable. C'est possible. Les bouffons pouvaient même se payer la tête du roi face au peuple et le roi riait. Par contre, après, quand tout ça était terminé, c'était les plus tristes des êtres". Les Chiens de Navarre nous donnent rendez-vous pour un autre odéon, celui de Fourvière. Et tenteront de répondre à cette question qui nous taraude : "Quelle est donc cette fameuse identité française qui fait tant débat de nos jours et qui pourrait nous amener, dans nos visions les plus sombres, à une guerre civile ?".

Jusque dans vos bras - Nuits de Fourvière 2017- Odéon
  • Mercredi 7 Juin, 21h30
  • Jeudi 8 Juin, 21h30
  • Vendredi 9 Juin, 21h30
  • Samedi 10 Juin, 21h30
  • Dimanche 11 Juin, 21h30
Projection d'Apnée au cinéma Comoedia le samedi 10 juin à 11h15. Présenté par Jean-Christophe Meurisse en présence des acteurs des Chiens de Navarr.

lundi 29 mai 2017

Nuits de Fourvière : coup de coeur des blogueurs #2

Nuits de Fourvière 2017

C'est reparti pour le plus estival des festivals lyonnais !!! Théâtre, musique, danse, opéra, cirque... Fourvière sera de nouveau le cadre de soirées mémorables à partir de ce jeudi 1er juin. C'est M qui ouvre le bal avec son nouveau spectacle Lamomali.

Dans cette programmation pluri-disciplinaire, quelques concerts ont  retenu d'emblée l'attention d'Une pile de disques : Foals le 28 juin, Alt-J le 4 juillet et Royal Blood le 10 juillet.

Nouveauté de cette année, ce n'est pourtant pas de musique dont je vous parlerai dans quelques jours mais plutôt de théâtre avec la compagnie des Chiens de Navarre. Dans le cadre du Coup de coeur des Blogueurs, je vous présenterai Jusque dans vos bras, la nouvelle création de cette compagnie décapante. Pour les fans, ce sera aussi l'occasion de gagner des places !

Voici la liste des blogs sélectionnés cette année. A travers leur coup de coeur, ils vous feront découvrir toute la richesse de la programmation 2017 des Nuits de Fourvière :

• Who Cares ? Extrait de culture à Lyon (et ailleurs)
http://who-cares.fr

Toute ouïe - Le blog musical qui ouvre ses oreilles en grand
https://touteouie.wordpress.com

Soul Kitchen - Webzine musique dédié aux artistes indé
http://www.soul-kitchen.fr/

Le Mauvais Coton
https://www.lemauvaiscoton.fr/

Lyon City Crunch
http://lyon.citycrunch.fr 

Le gros tas de zik
http://www.legrostasdezik.com/ 

United States of Paris
www.unitedstatesofparis.com 

Little Lions
http://www.littlelions.fr 

Le Bonbon
https://www.lebonbon.fr/lyon/

Ocean of Noise
http://oceanofnoise.fr 

Alchimie du verbe
https://alchimieduverbe.com/

Nouvelles répliques
https://nouvellesrepliques.wordpress.com


jeudi 11 mai 2017

Pointu Festival : du shoegaze au pays des cigales

Bientôt l'été. Et comment ne pas penser à joindre l'utile à l'agréable, c'est-à-dire bronzer tout en écoutant de la bonne musique ! Sur ce principe, l'étonnant Pointu Festival semblent remplir les deux conditions haut la main. Localisé à Six-Fours-les-Plages -entre Bandol et Toulon- les 8 et 9 juillet prochain, il réunira Ryan Adams, Ride, Slowdive, Hanni El Khatib... Franchement orienté indie et totalement gratuit, les concerts se déroulent sur la presqu'île du Gaou, décor bucolique et méridional tout à fait indiqué pour un festival estival. Alors que Ride a annoncé la sortie d'un nouvel album Weather Diaries, plus de 20 ans après Tarantula, Slowdive vient de sortir son premier enregistrement depuis Pygmalion en 1995 !!! Il ne manque que Jesus and Mary Chain à cette programmation pour pouvoir célébrer comme il se doit le retour des tenants du shoegaze...

Remarquez que je n'évoque pas la présence de Dinosaur Jr également à l'affiche de ce festival très 90's revival. Il s'agit d'un vieux contentieux basé sur le fait qu'au-delà d'un certain volume, la musique saturée peut légitimement être considérée comme de la torture physique. A bon entendeur (c'est le cas de le dire...).





mardi 28 mars 2017

Happy Birthday Born Bad !

C'est l'histoire d'une petite entreprise. Un type tout seul, Jean-Baptiste Guillot, qui a décidé de lancer un label indépendant. Pas d'attachée de presse, pas de secrétaire, pas de bureaux en haut d'une tour comme dans la série Vinyle. Born Bad Records n'est pas Columbia. JB bosse de chez lui, à Romainville, dans une véranda ré-aménagée en lieu de travail. Né en 2006, le label a signé Cheveu ou La Femme. Avec un deal intéressant pour le groupe Victoire de l'Album révélation en 2014. Comme JB l'explique dans Télérama : "Le deal que j’ai avec La Femme est finalement le meilleur, pour eux comme pour moi. Pour les CD et sorties digitales, ils ont signé chez Barclay. Les vinyles sont chez Born Bad. J’ai réussi à négocier que ce soit mon graphiste, Elzo Durt, un belge hyper-fort dans la fusion des images, de l’art déco à l'imagerie punk, qui fasse tout leur artwork. Et le logo de Barclay n’apparaît pas sur mes vinyles...". Indépendant jusqu'au bout donc, inspiré par les modèles anglais (New Rose ou Rough Trade) qui associent label et magasin de disques. Ce qu'on lui souhaite ? Fêter ses 20 ans avec autant de superbe et ne pas connaître la crise...

➔ Les 10ans de Born Bad Records à Lyon

vendredi 10 février 2017

Nouvelle crèmerie de référence

Le logo et le nom de cette enseigne pourrait penser qu'il s'agit d'une boutique de tatouages polynésiens. Il n'en est rien. Il s'agit, comme vous pouvez l'imaginer si vous êtes fidèle à ce blog, d'un disquaire lyonnais situé sur les pentes de la Croix-Rousse. On parle ici de vinyles neufs et d'un choix particulièrement axé sur la thématique rock, au sens large du terme. J'y ai trouvé récemment quelques galettes que je cherchais depuis longtemps. Des choses comme The Villagers, Feu Chatterton, Lee Fields, Fauve, Placebo, The Veils... En fouillant dans les bacs, j'ai découvert avec bonheur, rassemblés dans quelques mètres carrés, les 3/4 de ma play-list habituelle. Comme si j'avais été téléporté en franchissant le seuil dans une mini-boutique Rough Trade... Ajoutez à ça une jolie collection de BO et un vendeur fan de Thin Lizzy, Queen et RHCP, vous obtenez un endroit sympa, dont il faudra impérativement pousser la porte lors de vos prochaines balades croix-roussiennes.



Tiki Vinyl Store - 13 rue René Leynaud

NB : site HS pour le moment, optez pour la page FaceBook

lundi 5 décembre 2016

Vinyl, une série à croquer

Et même si il n'y a qu'une saison, on s'en contentera ! La série de HBO, dirigée par Martin Scorsese et Mick Jagger, et écrite par un ancien des Soprano, Terence Winter, nous conduit à un train d'enfer dans les méandres de l’industrie du disque. Bobby Cannavale y incarne Richie Finestra un producteur de rock à bout de souffle dans le New York des seventies. Il carbure au bourbon, à la coke et au rock'n'roll. Un mélange pas facile à gérer pour un père de famille dont la boîte, tout comme la vie privée, est au bord de la rupture. On y retrouve l'ambiance frénétique et azimutée des films de Scorsese, servie par une bande-son remarquable, à la croisée de tous les styles musicaux de l'époque. Franchement, on en aurait bien repris un peu au dessert mais ces dix épisodes-là constituent déjà un fameux gueuleton !