jeudi 21 juillet 2016

Retour en grâce



Je ne sais pas si Terrified sera le morceau de l'été mais ça ressemble déjà à une jolie découverte. A 21 ans, le jeune songwriter londonien a livré à la BBC une session musicale plutôt marquante. Ne vous fiez pas trop à son jeune âge car la maîtrise et la maturité sont là. La voix rauque d'Isaac Gracie n'est pas sans évoquer celle de lointains oncles d'Amérique comme Eddie Vedder ou Evan Dando. Quant aux paroles (Well, I sleep all day And drink all night Just give me one good reason And I'll turn out my light Now I'm terrified) elles laissent à penser que le gamin a déjà brûlé deux ou trois vies de crooner. Le compagnon idéal pour une tournée de fin du monde en somme...

mercredi 13 juillet 2016

Un ticket pour l'Irlande !

C'est les vacances. Ou bientôt les vacances. Certains rêvent peut-être de s'envoler pour la verte Irlande, ses tours rondes, ses bières sombres et ses pubs remplis de musiciens. Je vous propose un voyage rapide en première classe. Avec pour compagnon de route le leader des Villagers, Conor O’Brien. Et un album, Where Have You Been All My Life?, qui est certainement l'un des plus sublimes de cette année 2016. Une sorte de best-of basé sur les trois albums du groupe, enregistré en acoustique le temps d'une journée passée dans un studio londonien. Douze titres qui compose à mon sens une bal(l)ade irlandaise presque parfaite.



Pour plus de légèreté, vous poursuivrez votre voyage initia-celtique avec les Frères James. Vous comprendrez que l'Irlande est un mélange de gravité et de joie de vivre, de poésie et de beuverie, de football et de rugby, de rock et de folk, de fierté et de fraternité... Le voyage ne fait que commencer.

NB : Pour ceux que l'histoire agitée de l'Irlande intéresse, je ne saurais que vous conseiller la formidable pièce d'Emmanuel Meirieu, adaptée des livre de Sorj Chalendon, Mon traître et Retour à Killybegs. Elle sera jouée le 16 novembre prochain au Radiant-Bellevue.

mardi 5 juillet 2016

Coup de coeur des blogueurs : les gagnants !

Voici les textes des deux gagnants qui pourront assister au concert des Last Shadow Puppets (et de Yak !) jeudi soir aux Nuits de Fourvière :

J'ai découvert ce groupe pendant mon adolescence, en 2008, et j'ai écouté en boucle la chanson "My Mistakes Were Made For You" pendant des voyages en train, c'est une chanson qui me rend nostalgique. J'aimais beaucoup le reste de leur album et je souhaite découvrir ce qu'ils font maintenant.
Je n'avais pas acheté de places pour jeudi car je n'étais pas sure d'être sur Lyon cette semaine là mais maintenant c'est bon !
J'apprends qu'ils se séparent, donc c'est la dernière occasion de les voir sur scène !
Cécile B.


The Last Shadow Puppets, c’est « la crème de la crème » du rock anglais moderne.

D’un côté, Miles Kane, bête de scène révélée avec The Rascals et qui a pu s’épanouir en solo surtout grâce à son premier album Colour Of the Trap qui avait marqué les esprits.
De l’autre, Alex Turner, songwriter le plus doué de sa génération, qui au sein des Arctic Monkeys est devenu la voix (et la gueule) de référence du rock anglais, sachant se renouveler à chaque nouveau disque.
Ces ceux-là, s’ils ont donné un nouveau chapitre à l’aventure The Last Shadow Puppets, c’est surtout par plaisir d’être ensemble. Deux potes qui savent s’entourer (les violons d’Owen Pallet sont encore remarquables sur Everything You’ve Come To Expect) et donner du fil à retordre aux journalistes en interview. Mais qui savent surtout composer et interpréter de grandes chansons, à l’image de Pattern, petit chef d’œuvre niché au milieu de ce dernier album aux accents californiens.
C’est indéniablement un groupe à voir en concert, et quel meilleur cadre que l’intimité et la beauté de celui des Nuits de Fournière ?
Stéphane P.

jeudi 30 juin 2016

Une soirée avec Alex et Miles ?

Côté coup de coeur perso, Thomas (Little Lions) et David (Soul Kitchen) ayant eu respectivement la bonne idée de retenir Feu! Chatterton et Sigur Rós, c'est donc sans surprise The Last Shadow Puppets, que je vous invite à découvrir sur scène grâce aux Nuits de Fourvière !


Pour jouer : likez la page Facebook d'Une pile de disques 
(elle est toute neuve !) et envoyez-moi par mail vos motivations les plus détaillées : les deux textes les plus sympathiques seront publiés et se verront attribuer deux places pour assister au concert du jeudi 7 juillet. A vos claviers !!! Vous avez jusqu'au lundi 4 juillet à midi pour participer.


mardi 28 juin 2016

Coup de coeur collectif

Comme je vous l’ai indiqué, Une pile de disques participe pour la 1ère fois au Coup de Cœur des Blogueurs des Nuits de Fourvière. Deux volets à cette opération : un coup de cœur personnel pour chaque blogueur et un coup de cœur collectif.

Côté collectif, le choix des blogueurs lyonnais s’est porté sur la Nuit Soul qui accueillera Malted Milk & Toni Green, James Hunter Six et surtout le grand Charles Bradley le samedi 2 juillet sur la scène du Grand Théâtre.


Rappel des blogs participants cette année : Toute Ouie, United States of Paris, LittleCelt, Little Lions, Le Gros tas de zik, Ocean of Noise, Soul Kitchen, Who Cares ? et Lyon CityCrunch.

vendredi 17 juin 2016

Le double retour des Wild Beasts

Sur les platines tout d'abord avec la sortie d'un cinquième album Boy King programmé pour le 5 août chez Domino.


Sur scène ensuite avec quatre dates en France et un rendez-vous à ne pas manquer : le 26 octobre à l'Epicerie Moderne (Feyzin).

jeudi 16 juin 2016

Totorro avec deux R


La bonne nouvelle du jour : la sortie du second album du jeune groupe déjà évoqué sur ce blog : Les amis ! Il y a deux ans sortait "Home Alone". Nous vous remercions comme jamais pour l'accueil que vous lui avez réservé, il nous a permis de jouer énormément dans toute l'Europe et même ailleurs ! Nous sommes aujourd'hui très, très, très heureux de vous annoncer la sortie de notre deuxième album "Come To Mexico" (Recreation Center) à l'automne prochain !!

Mais oui on va venir à Mexico, pas de problème !

jeudi 2 juin 2016

Costa Concordia, la force de gravité

Il est rare qu'une chanson fasse autant écho à l'actualité. Celle d'un fait divers tout d'abord : le Costa Concordia, qui naviguait trop près des côtes de l'île toscane de Giglio, avait heurté un rocher dans la nuit du 14 janvier 2012, faisant 32 morts. Celle du verdict à présent. La justice italienne vient en effet de confirmer en appel la condamnation à seize ans de prison à l’encontre de l’ex-commandant du paquebot, Francesco Schettino. "Pour la lâcheté dont il a fait preuve en abandonnant son navire, puis pour le culot et la vantardise qu’il a affichés ensuite, Schettino est devenu un personnage haï dans toute l’Italie", indique le journal italien Il Seccolo XIX. Ce soir-là, le capitaine avait quitté le navire bien avant les derniers passagers, ce qui est contraire aux règles maritimes. Devant le tribunal de première instance, l'intéressé avait expliqué avoir été poussé dans la chaloupe "par la force de gravité".